Types de stage

Stage obligatoire

Faisant partie intégrante de la formation, le travail à prester dans le cadre d’un stage de formation ou d’un stage probatoire a un caractère essentiellement éducatif. Le stage, prévu expressément dans la maquette du diplôme postulé, est organisé et contrôlé par un établissement d’enseignement luxembourgeois ou étranger.

Le stage doit avoir un caractère d’information ou d’orientation et ne pas affecter l’étudiant ou l’élève à des tâches requérant un rendement comparable à celui d’un travail normal.

Au niveau contractuel, un lien juridique entre le stagiaire, l’établissement d’enseignement et le patron de stage est établi sur base de la convention de stage. Un modèle standard est généralement proposé par l’établissement d’enseignement. Cette convention est signée par l’étudiant, le responsable de stage (à savoir l’enseignant qui assure le suivi de l’étudiant pendant toute la durée de son stage) et le patron de stage de l’étudiant (à savoir la personne qui, au sein de l’établissement d’accueil, assume la responsabilité directe de l’étudiant stagiaire).

Stage volontaire

Les stages indemnisés :

La rémunération de l’étudiant stagiaire n’est en aucun cas obligatoire, elle est versée à l’entière disposition de l’établissement d’accueil. Il n’y a pas de minimum, ni de maximum légal. Une rémunération est imposable au même titre qu’un salaire.

Les personnes effectuant un stage indemnisé seront affiliées auprès du Centre commun de la sécurité sociale pour toutes les branches de risque et ne cotiseront que sur base de l'indemnité de stage.

Les stages non indemnisés :

Les personnes effectuant un stage non indemnisé doivent être déclarées auprès du Centre commun de la sécurité sociale pour l'assurance accident et les cotisations à charge du patron de stage sont calculées au moins sur la base du salaire social minimum.
Les cotisations pour l'assurance maladie sont à charge du stagiaire, respectivement à charge de l'Etat si le stagiaire n'est pas assuré à un autre titre ou ne bénéficie pas de la coassurance.

Retenue d’impôts sur les indemnités de stage

Pour un stagiaire résident, l’employeur est tenu d’appliquer la retenue d’impôts sur la rémunération allouée.

Pour un stagiaire non-résident, sur demande de l'employeur, les indemnités allouées durant les 6 premiers mois de la période de stage sont dispensées de la retenue d’impôts.

Lire la suite